Mathis a suivi un coaching séduction avec Moi lors d’un week-end estival à Paris. Pendant sa formation théorique et pratique, il a découvert des techniques simples pour vaincre sa timidité, rencontrer des filles et conclure rapidement. Son changement a été radical : comme j’explique dans cette formation, il est passé en vitesse accélérée du stade du mec timide à celui d’homme plein d’assurance capable d’aborder n’importe qui… à commencer par toutes ces jolies filles qui passent dans la rue !

Ce que tu vas apprendre dans cette formation

 icon-check Comment on peut du jour au lendemain se désensibiliser complètement aux rateaux à partir d’un exercice qui fait partie du coaching ;

  Pourquoi maîtriser sa logistique est important,  ou comment passer à côté d’une rencontre qui semblait bien partie à cause d’un cafouillage facile à éviter,

  Une erreur majeure que beaucoup de débutants font alors qu’ils pourraient conclure;

  Comment vaincre sa timidité et apprendre à aborder peut booster ton aisance sociale et ta vie au quotidien

PRÉSENTATION EN FORMATION COMPLÈTE

Mathis est un jeune homme qui voyage régulièrement pour des raisons professionnelles.  Il est célibataire depuis un bon moment. Il faut dire que ses déménagements fréquents ne favorisaient pas l’élargissement de son cercle social et surtout ses conquêtes féminines.

Il s’intéresse à la séduction depuis environ 6 mois. Après avoir trouvé sur le web des conseils parfois tordus ou difficiles à mettre en pratique, il passe le cap des articles et des vidéos pour prendre une formation complète.

PREMIER SOIR : 3H DE COURS THÉORIQUE

La rencontre de Mathis et moi se fait le vendredi soir. Dans un bar agréable de la capitale Paris, Mathis découvre tous les préceptes de la séduction façon Madseduction. Ils détaillent ensemble les bonnes bases à connaître avant d’aller se frotter aux filles sur le terrain.
Les 3 heures passent vite.  j’ai expliqué quelles phrases d’accroches employer quand on aborde, mais aussi la façon de bouger (le langage corporel). Ils passent du temps sur la bonne manière de raconter une histoire pour la rendre fun et captivante.

Passent ensuite au scanner tout ce qu’il faut savoir sur la logistique, et comment amener la fille chez soi. à quel moment, etc.

Des points d’une importance cruciale : imagine qu’une fille se promène dans la rue en rêvassant à un rapide plan cul, crois-tu qu’elle va s’arrêter au milieu du trottoir ou de l’allée du jardin pour te prendre en bouche ? C’est au mec de créer des conditions « sans risque » qui font qu’elle pourra s’abandonner et prendre du plaisir à l’abri des regards.

JOUR 1 : A DEUX DOIGTS D’EMMENER LA FILLE CHEZ LUI

séduire une filleUn relooking pour corriger certains détails

Le premier jour pratique de la formation commence par une session relooking rapide. Mathis a un physique correct, mais doit se donner un peu plus d’allure pour aborder les jolies filles.

Comme la majorité des hommes, Mathis n’est guère passionné par les fringues.  Officiellement, il s’en tape, même s’il apprécierait tout de même de savoir bien se saper. Or à Paris, capitale de la mode, la concurrence est rude avec les autres hommes. Donc on ne néglige pas le look !

Attention, il ne faut pas en faire un obsession non plus et s’infliger des séances de shopping ou chercher à suivre les dernières tendances.

Mais retiens ceci : les femmes sont réceptives aux hommes qui savent prendre soin d’eux. Cela peut faciliter  les approches. Les vêtements donnent aussi quelques indices sur ta nature et ta personnalité. Une tenue quelconque avec un t-shirt abîmé et mal ajusté, un pantalon vieillot et (trop) négligé peuvent donner de toi une image de gamin mal grandi, d’homme négligé ou (pire) un peu sale.

Le relooking se passe rapidement, pour un budget modeste.

      Avant                                 Aprés
vancre sa timidié : relookingvancre sa timidié : relooking

 

 

L’après-midi : des exercices de drague et la réussite presqu’au bout

Après le relooking, direction un jardin public pour enfin aborder des femmes et espérer croquer enfin de jolies fesses.

Les exercices vont crescendo. Mathis,  comme beaucoup de mecs, a une trop haute idée de l’abordage d’une inconnue dans la rue. Il a  aussi évidemment peur du rejet et du bon gros râteau. Savoir l’accepter fait partie de l’apprentissage du séducteur.
En réalisant les exercices que je lui ai donné, Mathis devient insensibilisé au râteau, totalement à l’aise. C’est comme s’il découvrait qu’on pouvait aller chez le dentiste sans avoir mal une seule seconde. Il aborde des inconnues, parvient à faire durer les interactions ou à les faire rire. Cela n’a l’air de rien, mais réussir à aborder et se faire accueillir avec le sourire est déjà une belle victoire pour Mathis.

J’ai montré alors une nouvelle fois comment aborder des passantes, lancer et alimenter une conversation, pour ensuite les détourner de leur chemin et les emmener à domicile. L’élève constate que voir un coach peut atomiser des croyances enracinées depuis des générations dans nos crânes d’hommes sages et bien élevés.

Au tour de Mathis ! Il s’élance pour aborder une jolie Londonienne, petite blonde, qui semblait tuer le temps. Elle est ouverte à l’inattendu… Il alimente la discussion tout en marchant avec la fille en direction de l’appartement qu’il louait.

Cette jolie fille qu’il ne connaissait pas, il y a dix minutes, le suit en souriant bien qu’elle ne sache pas où il l’emmène. Pourquoi fait-elle confiance ? Notamment parce qu’il est fun, fait preuve de confiance en lui et démontre des qualités masculines en prenant l’initiative. Ces traits de caractères plaisent aux filles.

Ils marchent ensemble. Mais Mathis fait une petite erreur lourde de conséquence. Il ne connaît mal les rues de Paris ; il ne parvient pas à retrouver son chemin jusqu’à l’appartement, loué le temps du coaching. Dommage, car cela ne lui permettra pas de vérifier si la fille est open pour passer à l’étape supérieure, s’embrasser ou plus si affinités.

Leur rencontre se conclue par la prise du numéro de la jeune femme. Comme quoi, la logistique en séduction est pri-mor-diale !

La journée se poursuit avec des exercices où moi et Mathis abordent ensemble des groupes de filles.

JOUR 2 : RENDEZ-VOUS INSTANTANE

seductionDébriefing de la veille et révisions

Le dimanche matin, c’est l’analyse des situations de la veille. Si l’objectif de l’élève est d’apprendre à coucher rapidement avec une fille durant la formation, j’ai fait le maximum pour encourager le hasard.

Ensemble, vérifions ce qui a bien fonctionné samedi, les erreurs de Mathis et pourquoi il n’a pas réussi à emmener la jolie blonde chez lui.

Après-midi : drague de rue et jolies jambes

L’après-midi, la formation de Mathis continue.

Une bombe asiatique – qui s’avère venir du Kazakhstan pour passer quelques jours de vacances à Paris- passe à leur proximité.

Elle prenait le chemin de son hôtel. Mathis l’aborde et la détourne de son chemin pour lui faire découvrir SON Paris. Après quelques lieux aperçus brièvement, il la dirige vers son appartement. Il prétend devoir récupérer un objet. Elle n’est pas dupe et refuse de monter chez lui une fois à la porte de son appartement.

Les asiatiques sont particulièrement attachés à l’image vis-à-vis de la société. Du coup, elles sont souvent très méfiantes avec les inconnus.

Finalement, Mathis enchaine sur un rendez-vous instantané en allant boire un verre avec cette asiatique sexy. Après leur instant date, il n’ose pas la ramener chez lui, en partie à cause de la logistique de la fille (sa famille l’attendant à l’hôtel).

Il garde quand même ses coordonnées et recevra plus tard des photos d’elle. En appliquant à la lettre certains de mes conseils, le résultat aurait pu être plus agréable.

Surtout, Mathis est devenu capable d’aborder une fille et sait comment la guider pour rejoindre un endroit intime et agréable, et aller plus loin si la fille est partante.

LES BÉNÉFICES DU COACHING SUR MATHIS

Les deux jours de coaching ont eu un « effet booster » sur la personnalité de Mathis. Il a appris bien plus qu’une méthode simple pour coucher avec des inconnues rapidement.
Comme le dit Mathis, le coaching lui a enlevé des inhibitions qui le bloquaient. Après avoir été timide pendant des années, il se sent prêt à aborder quiconque désormais. Ses découvertes ?

 icon-check  On peut perdre ses inhibitions en quelques heures, comme le fait d’aller parler à une fille dans la rue… une journée lui a suffit pour se guérir pour un bon moment de cette timidité !

  Les filles apprécient qu’on vienne les aborder si on est fun et agréable, en apportant des ondes positives au lieu de s’imposer maladroitement et devenir relou comme le font trop d’hommes libidineux,

  Savoir aborder une femme permet d’être plus à l’aise dans la vie en général, par exemple pour demander une information, un service ou une faveur à quelqu’un,

  Les gens, en général, apprécient même qu’on vienne les voir et discuter avec eux, tant qu’on ne les saoûle pas et qu’on apporte de l’énergie positive,

  Oui, on peut trouver une partenaire sexuelle dans la rue ou un lieu public, et conclure avec elle à condition d’avoir la logistique qui va bien et de sexualiser à fond.

 

à lire sur le même sujet: