I – Etudiez les profils de vos concurrents

Le maître-mot pour réussir sur un site de rencontres est : l’originalité ! Vous n’êtes pas seul, figurez-vous qu’il peut y avoir des millions de membres inscrits. Un site de rencontre par affinités comme Be2.fr en revendique… 35 millions ! Mais bien évidemment, il y a une bonne et une mauvaise originalité pour sortir du lot. Parez vous d’un sombrero et d’un tutu en disant que vous recherchez une femme pour assouvir vos fantasmes de mexicain transsexuel, et ça passera moyen. Il faut donc calibrer pour être original sans verser dans la bizarrerie.

Pour se faire, il y a un passage qui, sans être obligatoire, peut vous donner pas mal d’indications : réalisez une étude de marché. Tel un commercial, il faut étudier le terrain, la concurrence, l’offre, la demande, etc… En l’occurrence, sur un site de rencontres, je vous conseille à tous de prendre le temps de regarder un maximum de profils hommes sur votre site, car cela vous donnera des indications sur ce qu’il s’y passe, avec quel genre d’hommes vous allez être en concurrence, ce qui peut plaire, déplaire, etc… Une fois cette première observation réalisée, vous pouvez aller encore plus loin en créant un profil de femme attirante et en analysant le type de messages que vous allez recevoir. Vous pourrez aisément distinguer les bons et les mauvais (surtout les mauvais), et ainsi vous inspirer de ceux qui permettent à leur auteur de se démarquer.

Maintenant, soyons plus concret et voyons exactement comment réussir à draguer sur internet sur un site de rencontres.

Le profil

site rencontre profilPhase incontournable de la drague en ligne : la création d’un profil.

Je vous déconseille fortement de vous lancer dans cette grande entreprise avant d’établir un profil correct et qui plaît. Sinon vous n’aurez aucune réponse à vos mails, tout simplement. Alors, un bon profil, c’est quoi ? Un profil est composé de votre pseudo, de vos photos et de votre annonce.

Le pseudo

Etape qui peut sembler sans importance, et pourtant c’est la première chose qu’une femme verra de vous, avec votre photo principale. De plus, sur certains sites, on ne peut pas changer son pseudo, il serait dommage de se coltiner un pseudo ridicule tout au long de votre aventure sur un site de rencontres.

A éviter :

 icon-times Les pseudos avec les origines (PortosMachin, Ritaldu75, AsiaTT);

  Les pseudos avec votre prénom ou diminutif;

  Les pseudos pathétiques (du style BadBoy77, Demon666) ou à consonance

  sexuelle avec un 69 à la fin qui vous donneront l’image d’un adolescent perturbé;

  Evitez également les « why not », qui sont assez ridicules car tellement utilisés…

Un bon pseudo, c’est quelque chose d’assez neutre, comme le nom d’un personnage de livre, un nom commun, un mot anglais en rapport avec votre passion… Il y a le choix !

Les photos

site rencontre photoComme tout le monde s’en doute, l’élément déclencheur qui va faire cliquer une femme sur votre profil (et ainsi voir votre super annonce), c’est bien votre photo principale, donc on cherche à optimiser celle-ci.

  Il faut éviter les photos qui vont vous catégoriser, genre en boîte, sur une moto, à l’école… Ca peut donner de vous une image qui ne plaît pas.

  On s’abstiendra également de choisir des photos prises avec la webcam, sur votre chaise de bureau. Souvent la qualité est médiocre et en plus ça vous donne l’image de quelqu’un qui ne sort pas et qui ne peut pas se faire prendre en photo par ses amis, en soirée…

  A oublier aussi les photos prises soi-même, en face d’un miroir, portable apparent, et encore pire en faisant un signe avec la main genre  »westcoast »…

Une bonne photo c’est quelque chose d’assez neutre, un fond uni ou un parc en arrière plan, ou bien même une rue si ce n’est pas trop sale. En fait on peut avoir n’importe quel arrière plan tant que c’est assez neutre, que ce n’est pas moche… Une photo avec une porte ouverte sur la cuisine en désordre derrière, c’est moyen.

Généralement, les photos en plan poitrine sont bien, il ne faut donc pas trop zoomer ni être éloigné. Mettez un tee-shirt un peu sympa, un polo ou encore une veste, oubliez votre tee-shirt informe acheté chez Décath par exemple.

Le but c’est de prendre le meilleur cliché de vous, donc n’hésitez pas à sortir avec un ami, et à vous faire une séance de shooting, en regardant l’objectif, de trois quart face, de profil (une photo prise de profil peut bien marcher si elle est mise comme  photo principale, car ça donne envie de cliquer et de découvrir le reste du visage), en souriant, en ne souriant pas… Prenez-en un maximum et triez ensuite. Il n’y a pas vraiment de secret, ce sera les 2-3 photos sur 50 où vous aurez réussi à avoir la meilleure expression de visage (celle du type sympa, mais beau). Encore une fois, n’hésitez pas à aller voir les photos des autres hommes et à vous inspirer de ceux qui ont du succès.

L’annonce

L’étape la plus difficile à mon sens. C’est ici qu’on découvrira ce que vous avez dans la tête, si vous êtes marrant, ou pas, sympa, ou pas, intelligent, ou pas.

Si votre photo n’est pas terrible, mais que votre annonce déchire, ça rattrape complètement la donne. Si votre photo est bien (sans que vous soyez Brad Pitt), et que votre annonce est complètement bidon, vous annihilerez toutes vos chances de succès. Une chose très importante : soignez votre orthographe ! Les femmes n’aiment pas les illettrés.

Le but d’une annonce, contrairement à ce que l’on croit, n’est pas de vous décrire, mais de donner l’envie de discuter, d’intriguer. Ce qu’il faut c’est faire croire qu’on en vaut la peine, sans le dire explicitement (compliqué !).

Je vais directement vous lister ce qu’il ne faut pas faire :

  Écrire « mec simple qui se prend pas la tête » ou autre variante. C’est la phrase qui revient le plus sur les sites de rencontres (ainsi que «mec beau, riche, intelligent, cherche femme qui ne croit pas tout ce qu’elle lit», à bannir également). Évidemment c’est très bien d’être simple et de ne pas se prendre la tête, mais c’est beaucoup mieux de faire passer le message sans le dire explicitement.

  Être trop agressif en écrivant quelque chose comme «Si t’es hypocrite change de fiche, j’en ai marre des femmes qui répondent pas à mes mails, blablabla».

  Les gros pavés sans paragraphe ou bourrés de smileys.

  Les annonces-CV, par exemple « Bob, 26 ans, employé chez Mcdo … », on s’en fiche, et le but c’est de se découvrir petit à petit de toute façon.

  Se décrire comme un produit si vous êtes sur adopte un mec (« Produit d’une vingtaine d’année, révision OK, vidange OK ).

  Une annonce doit avoir une âme (carrément !), un ton… Vous devez montrer votre personnalité, sans la décrire directement.

  Soyez drôle, avec une touche d’arrogance et d’auto-dérision, généralement ça plaît.

II – Le premier message

rencontre en ligneCible repérée, envoie du premier message imminent.

Le premier mail est très important, 80% de la conversation se joue à ce moment. Si on se rate, on va avoir du mal à remonter la pente, voici donc quelques astuces qui marchent pour moi :

Il y a deux types de mails: ceux qui sont personnalisés, et ceux qui ne le sont pas (ou peu). Contrairement à ce que l’on croit, un mail type (donc non-personnalisé) peut ne pas être spammé s’il est bien chiadé. J’ai moi-même un premier mail type que j’envoie de temps en temps quand je n’ai rien de trop pertinent à dire sur le profil de la fille.

Vous pouvez créer le votre, car tout comme un sujet de philo où l’on établit «intro, thèse, antithèse, synthèse, conclusion », il y aussi une trame à respecter dans les mails types.

[A respecter ou non, car la réussite d’un mail repose sur plein de critères comme votre beauté, celle de la cible, son humeur, etc…]

Ma trame à moi commence par une éventuelle salutation (elle n’est pas obligatoire), suivi d’un petit pique, une remarque taquine sur une de ses photos, son annonce ou son pseudo, quelque chose d’assez léger pour ne pas trop la vexer non plus.

 » Bonjour XXX ! Tes photos sont vraiment chouettes, vraiment, j’adore la peluche trucmuche dans le fond, ma sœur avait la même quand elle avait 7 ans «

Ensuite, j’aime faire comprendre que je ne suis pas un gros boulet :

 » Bon, promis je ne fais pas le boulet en permanence, en plus j’ai même pas de petite sœur, c’était juste assez rigolo à écrire. A lire je ne sais pas, tu me diras. »

J’aime bien mettre des interjections par si par là, ainsi que des virgules, ça rajoute du rythme.
Suite à ça, on peut ajouter une phrase au second degré :

Sur ce, je te lirai plus tard, le monde m’attend, ainsi que la douche, ça va faire trois semaines sans douche, les champignons commencent à pousser.

On peut conclure par un post-scriptum d’un ton plus sérieux et qui suscitera une réponse.

 » PS : un truc m’interpelle sur ton profil quand même… «

Une phrase non terminée laisse planer le mystère et incite à répondre.
Puis on signe avec son pseudo.

Donc ça, c’était pour les mails types, qui marchent plutôt bien. Quant aux mails personnalisés, ils peuvent être de 2 lignes voire moins, ils sont en général assez piquants et directs, disons que ce sont ceux qui marchent le mieux. On cherchera un détail sur sa photo, son annonce, etc pour y faire un commentaire, suivi d’un compliment masqué :

» Ça alors, je ne savais pas qu’il y avait encore des gens qui regardaient/lisaient/écoutaient Machintruc. Bon, heureusement que tes photos sont bien, très bien même. «

On peut aussi utiliser la trame inverse, en lui faisant un compliment suivi d’une taquinerie :

 » Toi, t’es cool. T’es cool parce que tu écoutes/regardes MachinTruc. Par contre c’est dommage que tu lises Truc, n’y a-t-il pas de filles parfaites ici? «

A noter que si l’on commence à taquiner et que notre profil est nase, on va se prendre une grosse veste de la part de la jeune dame, et ce ne sera que justice.

Tout le reste, les « tu fais quoi dans la vie », « salut ça va », etc, oubliez !

L’un des problèmes avec les sites de rencontre en ligne, c’est que trouver des filles intéressantes, leur envoyer un message et gérer la réponse prend du temps.

III – La conversation

conversation en ligneMaintenant que nous discutons paisiblement avec mademoiselle, nous essayerons au plus vite d’aller à la finalité : le rendez-vous.

Il y a beaucoup trop de facteurs pour donner des exemples de phrases toutes faites à utiliser. Le but étant de sembler intéressant et intéressé (par ce qu’elle raconte). On essayera de ne pas poser les questions bateau comme « tu fais quoi dans la vie », du moins, pas comme sous cette forme.

Par exemple, j’avais écrit une annonce sympa à un client, et une fille lui a dit (enfin m’a dit)

 » Annonce analytique, blabla. «

Ce à quoi j’ai répondu:

» Oui, j’ai rajouté à mon CV que je savais faire des analyses de profil sur les sites de rencontres. Depuis je suis caissier :(. Non je rigole, je ne suis pas caissier, et toi d’ailleurs tu fais quoi ? «

Il y a plusieurs effets sympa : l’humour, l’auto-dérision, et on demande clairement ce qu’elle fait dans la vie, mais la question a été amenée, on ne la pose pas directement. Ne pas demander ces choses-là de but en blanc vous fera sortir de la masse et vous donnera un côté détaché. Cependant, il est important de bien manier la chose, de gérer le timing.

De manière générale, on évitera les sujets comme la politique, les religions et tous les autres qui sont  »casse gueule ». Parler de sexe trop vite est également prohibé, la fille vous prendra pour un pervers, ce qui serait fâcheux.

En somme, il y a bien trop de facteurs pour tout résumer en quelques lignes, c’est souvent du cas par cas, et c’est aussi souvent l’expérience qui prime.

IV – Obtenir les coordonnées ou un rendez-vous

Le moment de quémander le numéro de téléphone varie beaucoup d’une conversation à une autre. Cela peut-être en 30 minutes comme 15 jours. Mais voici néanmoins quelques astuces qui pourront vous servir:

Vous discutez avec une fille qui vous plaît, et la conversation se passe bien, vous êtes sur la même longueur d’onde, mais il se fait tard. Ecrivez lui

» Bon, Machine, il est tard, mes paupières tombent, mon lit m’appelle. Du coup, je vais y aller, cependant, je possède ce qu’on appelle un TELEPHONE, et avec lequel je peux envoyer et recevoir des sms… «

Et là, deux possibilités:

 1  » …dont voici les coordonnées : 06….Text me. Bonne nuit.  »

2  » …donc si tu me laisses ton numéro, on pourra se smser dans mon lit. «

Et comme premier texto, envoyez:

» Devine comment je t’ai appelée sur mon portable «

ou bien, si vous ne connaissez pas son prénom

« En fait [Son Pseudo] c’est trop long dans mon répertoire, tu n’as pas un prénom ? »

Contrairement à des idées reçues, si la séduction est bien réalisée, il n’est pas utile de passer par l’étape téléphone, sauf pour confirmer le rendez-vous le jour même. C’est ce que je fais pour mes clients pour qui je gère intégralement le profil. Je leur organise donc des rendez-vous sans qu’ils n’aient rien à faire!

V – Le mot de la fin

J’ai vu beaucoup de mecs s’essayer aux conseils vus sur internet et échouer quand même. Le plus souvent, c’est parce qu’ils les appliquent mal ou trop directement, sans les adapter à la situation. La séduction théorique c’est bien, mais rien ne vaut la pratique alors, même si vous continuez à foirer vos approches, améliorez-vous, et pensez toujours à calibrer vos messages par rapport à vos cibles. Essayez d’analyser votre profil d’un point de vue extérieur et l’image qu’il reflète, il y aura toujours quelques petites choses à améliorer.

Si vous avez des questions ou que vous voulez des conseils sur des cas pratiques,  posez-les en commentaires.

à lire sur le même sujet: