Qu’il s’agisse d’un divorce, d’une séparation, d’un deuil…, peu importe, une rupture fait mal. Tellement mal que dans le pire des cas, la personne décide d’en finir avec la souffrance, en mettant fin à ses jours. Ceux-là sont ceux qui n’ont pas pu accepter leur douleur et la surmonter. Et pourtant, une telle mesure irréversible n’est pas la solution. Surmonter une rupture est certes plus facile à dire qu’à faire, mais c’est faisable. Et tout le monde peut gérer une rupture et la dépasser, à condition de l’admettre et d’accepter de tourner la page. Il est vrai que sur le moment, seuls comptent notre cœur brisé, notre dévastation et toute une succession de sentiments plus noirs les uns défilent dans notre pensée.
Voici quelques conseils à adopter sur comment surmonter une rupture ?

Surmonter une rupture : apprenez à l’affronter !

Le processus de « guérison » après une rupture est enclenché à partir de l’instant où l’on accepte qu’il soit naturel et légitime de souffrir et que l’on s’autorise à le faire. Quand la personne que l’on aime nous quitte, forcément le manque physique est énorme alors on n’arrête pas de penser à elle pour combler le vide et retarder la prise de conscience. Premier geste à faire, n’ayez pas peur d’extérioriser votre douleur. Pleurez, criez, parlez-en !… Tant que cela peut atténuer la douleur. Surmonter une rupture c’est d’abord en parler pour vous libérer de l’addiction, de l’habitude de l’autre. C’est le moment de mobiliser vos amis, vos proches qui doivent être présents pour vous écouter et vous entourer à ce stade.

Surmonter une rupture : faites le point sur votre vie

C’est dans toute cette souffrance qu’interviennent les incertitudes et les peurs. Tous les grands projets que vous aviez avec votre partenaire se sont effondrés et vous devez tout recommencer. Et alors ? L’essentiel c’est de ne pas renoncer et de garder la foi, car l’adage qui dit « un de perdu dix de retrouvés » prend ici tout son sens. Continuer les projets qui vous tiennent à cœur et vous investir dans des activités qui vous plaisent, doivent être vos mots d’ordre. Maintenant, vous avez du temps libre pour vous retrouver, faites-vous plaisir. Comme toute chose a une fin, le chagrin aussi en aura une. Il est inutile de se culpabiliser, avec le temps – car ça prendra du temps – vous surmonterez grandement la rupture en vous remettant en question puisque tout n’est pas de votre faute. C’est une occasion pour faire une petite introspection, et faire le point sur votre relation passée pour bien faire face à l’avenir. Profitez de cette liste pour coucher par écrit également vos attentes et vos désirs.

Surmonter une rupture : en conclusion

En prenant en compte ces quelques conseils, vous aurez bien pansé vos blessures et vous aurez cicatrisé petit à petit, mais de la bonne manière. Voici quelques dernières recommandations pour surmonter une rupture en général : pour les femmes, évitez de vous replier sur vous-même en vous complaisant dans votre chagrin, en vous dénigrant pour ne pas vous relever. Pour les hommes, évitez de jouer au bourreau des cœurs, de passer d’une aventure à une autre sans lendemain ou de se tuer au boulot : tout cela n’est que de fausses solutions et la rupture ne sera finalement pas surmontée, mais juste cachée pour réapparaître plus tard.

à lire sur le même sujet: