Vous aimeriez savoir si quelqu’un vous ment en analysant son regard ? Vous aimeriez séduire avec le regard et voir si quelqu’un est intéressée par vous rapidement ?

En identifiant la direction des yeux et l’orientation du regard, vous pourrez découvrir des choses intéressantes sur vos chances de succès en séduction.

Si vous maîtrisez les méthodes de détection de mensonge suivantes, vous serez bien mieux préparé pour aborder n’importe qui !

1 – La visualisation des données

Enregistrez (sur support papier, audio, ou juste dans la tête…) ce que vous suspectez être un mensonge pour garder une trace écrite. Vous pourrez déterminer très rapidement si la personne ment en analysant les changements de l’histoire quand elle vous la racontera à nouveau.

Les mensonges évoluent, mais la vérité elle, ne change jamais !

2 – Analyser les yeux

Regardez les mouvements des yeux du menteur pour voir si les yeux bougent vers le haut, et vers la gauche. Les études sur les mouvements des yeux révèlent que lors d’un mensonge, les yeux se déportent dans ces directions.

3 – le stress : un signe de mensonge

Cherchez après les clignotements excessifs. Le clignotement excessif est une réaction au stress… Le mensonge provoque du stress.

4 – les mouvement inhabituels

Détectez les mouvement oculaires inhabituels. Une fille ou un homme qui ment cherche à éviter le contact visuel, c’est un symptôme particulièrement commun, surtout chez les enfants.
A l’inverse, beaucoup d’adultes maintiennent un contact visuel exagéré car ils savent que détourner le regard est un signe de mensonge… Donc ils vont essayer de tromper en maintenant un eye-contact intense…

5 – le ton de la voix

Trackez les changements dans le ton de la voix… Comme le bégaiement, si la personne parle plus lentement que d’habitude, ou plus rapidement…

Le stress du mensonge a tendance à modifier le ton de notre voix.

 

6 – Manipulation des mots

Un menteur aura tendance à utiliser vos propres mots pour appuyer le mensonge.

Par exemple, à la question « as tu nettoyé ta chambre ? », le menteur répondra plutôt « Oui j’ai nettoyé ma chambre », qu’un simple « Oui » ou « Oui, je l’ai nettoyée ».

7 – Des histoires détaillé

Les personnes qui mentent ont tendance à donner trop de détails pour appuyer leur mensonge.

Dans leur subconscient, elles auront tendance à exagérer le niveau de détail pour rendre l’histoire plus crédible. Si vous suivez le conseil 1, couplé à l’étude des détails suspects, vous repèrerez vite votre menteur.

Et c’est très puissant par exemple quand on cherche comment savoir si un homme ou une femme nous trompe !

8 – Décoder la gestuelle

Repérez les mouvements et les gestes exagérés. Une personne qui ment aura tendance à bouger inconsciemment beaucoup pour essayer de vous convaincre de son mensonge.